Accueil A propos du cimetière

A propos du cimetière

Centre_culturel_russe_St_Genevieve_des_bois

 

Сimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois : projet spécial du Centre de Russie pour la science et la culture à Paris

Le cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois est le cœur du monde russe en France. C’est déjà depuis une centaine d’année que la petite ville de Sainte-Geneviève-des-Bois et la Russie sont liées par une histoire commune. En 1927 le château Cossonnerie a été nommé La Maison Russe et abrité des émigrés russes de la première vague après la Révolution de 1917.

Vu le nombre de personnalités russes inhumées désormais à Sainte-Geneviève-des-Bois, le cimetière est devenu un lieu de pèlerinage pour des milliers de touristes. Félix Ioussoupov, Ivan Bounine, Rudolf Noureev, Mathilde Kschessinska, Constantin Korovine, Zinaïda Serebriakova, Andreï Tarkosvki et d’autres représentants du milieu artistique et militaire, du clergé et de la noblesse sont inhumées à Sainte-Geneviève-des-Bois ce qui en fait un petit coin de la culture slave et la spiritualité orthodoxe. Près du cimetière se trouve une église orthodoxe russe Notre Dame de l’Assomption.

Près du cimetière se trouve une église orthodoxe russe Notre Dame de l’Assomption.

Selon le décret du Président de la Fédération de Russie №1315 c’est l’Agence Fédérale Rossotroudnitchestvo qui est chargée de la mise en œuvre des mesures nécessaires pour la préservation des lieux d’importance historique et mémorielle pour la Russie.

Selon le décret du Gouvernement de la Fédération de Russie №1493-p le cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois a été rajouté à la liste des lieux d’importance historique et mémorielle pour la Russie.

Selon le décret de l’Agence Fédérale Rossotroudnitchestvo №0098 le Centre de Russie pour la science et la culture à Paris donne son parrainage et soutien  à la restauration du carré russe du cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois.

En coopération avec l’Ambassade de Russie en France, l’Église Orthodoxe Russe  et plusieurs organisations, le Centre de Russie pour la science et la culture à Paris a pour but de préserver plus de 5.000 sépultures de la nécropole historique.     

En décembre 2017 le Centre de Russie pour la science et la culture à Paris a signé un contrat avec un architecte français dont l’objet est la réalisation d’études préliminaires à fin d’effectuer la restauration des sépultures.